espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

Comprendre sa facture d'électricité

Le TURPE késaco ?

Le TURPE a évolué à la hausse de 1,1 % au 1er août 2016 et cette évolution a entraîné une augmentation de 0,37 % du tarif Hors toutes Taxes d’Enercoop.

Mais concrètement le TURPE c’est quoi ? Pour le moment, votre réaction face à cette question, c'est plutôt :

Mais après avoir lu cet article, promis, vous serez incollable sur le sujet !

Petit rappel

Pour commencer, un petit rappel : il ne faut pas confondre les fournisseurs et les distributeurs d'électricité !

Depuis 2004 pour les entreprises et 2007 pour les particuliers, les consommateurs ont la liberté de choisir leur fournisseur d'électricité. Mais ça vous le savez déjà, puisque vous êtes chez Enercoop ;)

En revanche, la gestion de la distribution de l'électricité, c'est-à-dire son acheminement via le réseau public et l'entretien de ce dernier, reste un monopole public, assuré par :

Le TURPE, c'est quoi ?

Le TURPE c’est l’acronyme de “Tarif d'Utilisation des Réseaux Publics d'Électricité” ; en d’autres mots, sur votre facture, il représente le coût financier de l’acheminement de l’électricité jusqu'à votre domicile.

Il est payé par tous les consommateurs dans leur facture d'électricité. Il s'agit, depuis sa création en 2000, d'un tarif réglementaire et fixé annuellement par l'État, destiné à rémunérer les services d'acheminement de l'électricité. Il est donc reversé directement et intégralement à Enedis (anciennement ERDF), RTE et aux ELD.

Le TURPE est un tarif unique pour tous les gestionnaires. Il vise à assurer la neutralité du service rendu par ces derniers pour tous les fournisseurs et à destination de l'ensemble des particuliers. Ce tarif est identique d’un fournisseur à l’autre.

Enercoop, comme tous les fournisseurs d’électricité, n’est donc que le collecteur de ce TURPE. A ce titre, nous ne répercutons que l’augmentation de ce tarif sur notre prix de vente.

Quel poids sur ma facture ?

Cela va dépendre de la puissance de votre compteur (en kVA) et de votre consommation (en kWh), mais la part du TURPE représente entre 25 % à 30 % du montant TTC de votre facture.

Une évolution périodique :

La loi prévoit une révision générale de la méthode de calcul tous les quatre ans. Cette mise à jour quadriennale fait l'objet d'une étude préparatoire de la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie), en fonction notamment de l'évolution des coûts de RTE et Enedis. Le dernier mot revient au ministre de l'Écologie, qui statue par arrêté.

Le TURPE est également révisé chaque année (au 1er août donc) pour revaloriser le montant de certaines composantes.

>> Merci à Enercoop Rhône-Alpes pour la rédaction de cet article !